Sainte Famille

Statue de la Sainte Famille.

La statue est en bois de tilleul, peinte à la caséine. Elle fait un mètre de hauteur. Elle représente la Sainte Famille : Joseph, debout, le bâton à la main regarde vers Marie et pose sa main gauche sur son épaule. Marie elle, assise, répond au regard de Joseph ; sur ses genoux, se tient l’Enfant Jésus ayant une main sur celle de sa Mère et de l’autre main il montre son père. La Sainte Famille est une image de la Sainte Trinité, elle nous montre ainsi l’importance de la relation à autrui, que le sens de notre vie passe par cette relation à l’autre à travers nos gestes, nos regards… Enfin, l’Enfant Jésus, dans un geste de contre balancement des jambes, s’apprête à quitter les genoux de sa Mère, Il vient à nous, nous rejoindre là où nous sommes. Comme Marie et Joseph ayant accueilli Jésus dans leur vie, nous devons nous aussi le porter aux autres.

la « Prière pour les Familles » de notre Pape François lors de la Journée mondiale des familles en l’Année de la Foi, le dimanche 27 octobre 2013 à Rome : « A Vous, Sainte Famille de Nazareth »

« Jésus, Marie et Joseph à vous, Sainte Famille de Nazareth, aujourd’hui, nous tournons vers vous notre regard avec admiration et confiance. En vous, nous contemplons la beauté de la communion dans un amour vrai ; à vous, nous recommandons toutes nos familles, afin que se renouvelle en elles les merveilles de la Grâce.

Sainte Famille de Nazareth, école séduisante du Saint Évangile, enseigne-nous à imiter tes vertus avec une sage discipline spirituelle, donne-nous le regard limpide qui sait reconnaître l’œuvre de la Providence dans les réalités quotidiennes de la vie.

Sainte Famille de Nazareth, gardienne fidèle du Mystère du Salut : fais renaître en nous l’estime du silence, fais nos familles des cénacles de prière et transforme-les en petites églises domestiques. Renouvelle-y le désir de sainteté, soutiens la noble fatigue du travail, de l’éducation, de l’écoute, de la réciproque compréhension et du pardon.

Sainte Famille de Nazareth, réveille dans notre société la conscience bienveillante du caractère sacré et inviolable de la famille, bien inestimable et irremplaçable. Que chaque famille soit la demeure accueillante de bonté et de paix pour les enfants et les personnes âgées, pour qui est malade et seul, pour qui est pauvre et dans le besoin.

Jésus, Marie et Joseph, nous vous prions avec confiance. A vous avec joie, nous nous confions. »