Réalisation des retables

Arvö Pärt : Nunc dimittis
sites/atelier-art-sacre.fr/IMG/mp3/08_nunc_dimittis-dt-1.mp3
MP3 - 1.6 Mo Télécharger

Histoire d’une création.

Retables de l’église Christ-Roi de l’univers.

Huningue, Alsace.

Les trois retables"
Les trois retables

Travail préliminaire.

Le temps de conception des retables s’est étalé sur une année. Plusieurs dizaines de dessins, trois maquettes à échelle réduite, plusieurs déplacements sur place et de nombreuses concertations ont été nécessaire avant d’aboutir au projet final et commencer la réalisation.

Etudes et maquettes"
Etudes et maquettes

Réalisation des retables.

Il faudra donc une autre année entière pour la réalisation à l’atelier des trois retables, la pose sur place et leur finitions. C’est à partir des maquettes que le travail commence à l’atelier, après l’étude du cubage, c’est à la scierie qu’il faut aller chercher les plateaux de tilleul d’une dizaine centimètres d’épaisseur. C’est ensuite l’étape de la préparation des bois, les scier, les raboter…

Préparation des bois"
Préparation des bois

Puis c’est le collage et la formation de blocs reproduisant le volume général de la sculpture…

Collage de la statue de la vierge"
Collage de la statue de la vierge

collage de la vierge vue de coté"
collage de la vierge vue de coté

Ce travail de préparation à la taille et la sculpture, permet à la fois par le collage de différentes épaisseur de bois de lui garantir une bonne tenue dans le temps : lors des collages, on évite de mettre le cœur de l’arbre, car c’est le point central où s’effectue de forte pression et cela tend le bois à s’éclater. Cette préparation permet également de réduire les chutes et d’alléger au maximum la masse général de la pièce. C’est à ce moment que déjà on défini la forme, les mouvements, l’architecture final de la sculpture, au moment du collage, c’est avec beaucoup de soin qu’il faut faire son assemblage en fonction de la maquette…

collage des arcs du retable du christ"
collage des arcs du retable du christ

Une fois les formes général achevées, les différentes parties du retable ici, sont assemblées provisoirement sur un mur vertical de l’atelier…

Mise en place des pieces prête à tailler du retable"
Mise en place des pieces prête à tailler du retable

Puis c’est la longue étape de la taille, avec toujours un œil sur la maquette. Le travail commence par un dégrossi avec des outils électro-portatif : tronçonneuse , rabot électrique, ponceuse. Puis les ciseaux de sculpteur prennent le relais quand les choses se précisent…

Outillage du sculpteur"
Outillage du sculpteur

Taille du Christ"
Taille du Christ

Taille de la VIerge et de Joseph"
Taille de la VIerge et de Joseph

Visage de la Vierge"
Visage de la Vierge

VIsage de Saint Joseph"
VIsage de Saint Joseph

Une fois la taille achevée selon la maquette, des premières couleurs sont appliquer pour avoir un aperçu final. C’est alors le démontage et le transport sur place…

Premières couleurs du retable du christ"
Premières couleurs du retable du christ

Après le démontage et le transport de quelques dizaines pièces du puzzle des retables, le montage de l’échafaudage jusqu’à huit mètres de hauteur et l’installation d’un palan, commence la pose ici du grand retable par la fixation au mur d’une structure en bois sur lequel va être fixé les panneaux du fond du retable, puis les autres éléments…

Pose d'une armature au mur"
Pose d’une armature au mur

Pose des premiers éléments"
Pose des premiers éléments

Une fois que tout est en place, quelques rectifications sont parfois nécessaire au niveau de la sculpture, car la lumière est différente de la lumière de l’atelier, et les différents reliefs peuvent parfois s’avérer être trop prononcés ou l’inverse. Puis c’est l’étape de la peinture et des couleurs…

Ajustement et peintures"
Ajustement et peintures

L’étape de la peinture est aussi une longue et délicate exécution. C’est en phases successives que les couleurs vont s’appliquer, et s’harmoniser entre elles et avec son entourage. Il n’est pas rare de reprendre des couleurs, cela ne s’obtient jamais du premier coup. Trois techniques en une seul dans cet phase de peinture : premièrement, les couleurs à la caséine (à l’eau) dans laquelle on incorpore des pigments de couleur, puis un vernis à la résine Sandaraque ( résine de thuya du Maroc, à l’alcool à 95°) dans lequel on peut incorporer aussi des pigments pour nuancer les tons. Ici intervient l’étape de la dorure, dorure à la feuille d’or jaune ou d’or blanc ou encore feuille d’argent posée avec une mixtion à l’huile. Puis en phase final, de la cire que l’on peut également teinter plus ou moins avec du bitume de Judée, pour nuancer davantage, et également pour donner un aspect soyeux à la sculpture…

Finitions des peintures, dorure à la feuille"
Finitions des peintures, dorure à la feuille

Finitions du retable central"
Finitions du retable central

Voilà, le travail est terminé…

Vue des trois retables dans le choeur."
Vue des trois retables dans le choeur.

Vue du fond de l'église"
Vue du fond de l’église

Maintenant, tout le monde semble satisfait et heureux de tous les travaux de rénovation complète de l’église, après une année de fermeture les paroissiens retrouvent enfin leur église parée de nouveaux atours. Place donc à la célébration, aux remerciements, à la joie de vivre ensemble.

Consécration"
Consécration
Remerciement réciproque avec Monseigneur Gralet"
Remerciement réciproque avec Monseigneur Gralet

Mr Wald, Mg Gralet, Mr le curé Christophe Spérissen et moi-même"
Mr Wald, Mg Gralet, Mr le curé Christophe Spérissen et moi-même

Documents à télécharger